Skip to content


UNE NOUVELLE STRATEGIE DE FINANCEMENT

De façon à maintenir le niveau international des équipes de recherche françaises en Finance et Assurance, de nouvelles stratégies de financement sont en train d’être mises en place. Elles ont pour but de fournir des rémunérations et des moyens de fonctionnement équivalents à ceux disponibles dans des pays concurrents comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse, l'Allemagne ou le Canada.

Ces moyens transitent par l’intermédiaire de fondations. La Fondation du Risque a pour but principal d’aider la recherche et l’enseignement avancé. Il s’agit d’une structure commune à quatre institutions académiques : le Centre d’Etudes Actuarielles (CEA), l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE), l’Ecole Polytechnique, et l’Université Paris IX-Dauphine.

La Fondation Institut Europlace de Finance a été fondée par les banques et compagnies d’assurance, avec pour but la promotion active de la place de Paris, et notamment la recherche française, qui en est une composante importante.

D’un point de vue pratique, les moyens attribués à la recherche passent par l’intermédiaire de chaires de recherche. Ces chaires d’un montant de l’ordre de 1 500 000 € sur cinq ans, par chaire, peuvent être de divers types. Certaines sont des chaires de fonctionnement pour faciliter l’organisation de séminaires, de congrès, l’invitation de professeur étrangers. D’autres peuvent servir à supporter des équipes de recherche jointes entre institutions académiques et  entreprises. D’autres peuvent être plus classiques, nominatives et utilisées pour offrir des rémunérations de niveau international à certains enseignants-chercheurs.

LE POLE DE COMPETITIVITE : FINANCE-INNOVATION

Ce pôle, créé le 05 Juillet 2007, a pour vocation de mieux coordonner les efforts de recherche-développement des entreprises et des institutions académiques, de faciliter la création d'entreprises spécialisées en Finance/Assurance, et de développer une stratégie de place. Il bénéficie de financements de l'états et de la région  Ile-de-France, et s'appuie pour les partenariats sur les chaires, la Fondation Institut Europlace de Finance et la Fondation du Risque.

Cinq Nouveaux pôles de compétitivité labellisés : 

A l'issue d'un comité interministériel pour l'aménagement et la compétitivité des territoires organisé le 5 juillet, le Premier ministre a labellisé cinq nouveaux pôles de compétitivité, ce qui porte à 71 le nombre total de pôles labellisés. François Fillon a profité de l'occasion pour confirmer les orientations du comité interministériel du 6 mars 2006 en matière d'évaluation de la politique des pôles. Ainsi, d'ici la fin de l'année 2008, les dispositifs national et local d'accompagnement seront évalués et chaque pôle sera analysé. Principaux points étudiés : l'avancement des projets, la qualité des relations nouées entre les différents acteurs, le fonctionnement de la gouvernance, la pertinence des choix stratégiques et les premiers résultats obtenus, notamment au titre des projets de recherche et développement.

 Durant cette évaluation, qui se fera sous la responsabilité des ministres de l'Ecologie et de l'Economie, Jean-Louis Borloo, et Christine Lagarde, aucune nouvelle labellisation n'aura lieu, le gouvernement souhaitant se concentrer sur l'accompagnement des pôles existants et sur le soutien aux projets de recherche et développement qui en seront issus. Autre confirmation : le soutien financier de l'Etat sera pérennisé et renforcé au-delà de 2008, conformément aux souhaits exprimés le 23 juin dernier par le président de la République au salon du Bourget. Il sera notamment reconduit après 2009 aux pôles qui auront obtenu "des résultats tangibles dans la mise en place de projets partenariaux ainsi que dans le développement de nouveaux produits et de nouveaux emplois". Jusque-là, le soutien public correspond aux objectifs fixés en 2005 pour la période 2006-2008 (1,5 milliard d'euros). 533 millions d'euros ont déjà été engagés fin 2006. Au 1er mai 2007, 346 millions d'euros ont été attribués par le Fonds unique interministériel aux premiers projets de recherche et développement des pôles. Les collectivités ont quant à elles participé au financement des pôles à hauteur de 183 millions d'euros. Un nouveau comité interministériel doit être organisé d'ici à la fin de l'année pour décider de l'avenir de ces stratégies et fonder une nouvelle politique en matière d'aménagement du territoire. Les résultats du quatrième appel à projets lancé le 1er mars seront quant à eux annoncés dans le courant du mois de juillet 2007.

 Les 5 nouveaux pôles de compétitivité labellisés :

 - Industrie financière (finance/assurance, Ile-de-France)
 - Agrimip Innovation (agroalimentaire, Midi-Pyrénées)
 - Elastopôle (industries du caoutchouc, Centre/Auvergne/Ile-de-France/Pays-de-la-Loire)
 - Astech (aéronautique/espace, Ile-de-France) en lien avec le pôle Aerospace Valley
 
- Pegase (aéronautique/espace, Provence-Alpes-Côte-d'Azur) en lien avec le pôle Aerospace Valley